Apprenez à gérer vos émotions en 90 secondes

Gerer ses emotions en 90 secondes

  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
    1
    Partage

Pendant combien de temps repensez-vous à un événement source de tension, de colère ou autres émotions négatives ? Quelques minutes, quelques heures, quelques journées ? Est-ce que vous n’en avez pas assez de vous infliger cela ?!

 

Pour ceux qui ont lu notre livre sur les 4 piliers de la santé (disponible gratuitement ici) vous savez ou je veux en venir ! La règle des 90 secondes ! La fameuse ! Pour les autres ? Qu’est-ce que vous attendez pour le lire ? C’est 37 fiches pour améliorer votre la santé, votre nutrition et pour mieux vous reposer !

 

Mais venons-en à la règle des 90 secondes ….

 

La règle des 90 secondes

 

Pour ceux qui viennent de télécharger notre livre sur les 4 piliers de la santé, vous verrez qu’une des 37 fiches est consacrée à la règle des 90 secondes. Et en fait cette règle provient d’une neurologiste Jill Bolte Taylor, qui a analysé qu’il n’y avait plus, après 90 secondes, d’éléments chimiques dans notre sang lié à une émotion négative !

 

Et cela même si l’émotion est extrêmement forte !

 

Donc avis à la population ! Si vous êtes encore en colère pendant plus de 90 secondes après une discussion musclée avec votre patron, après une dispute avec votre conjoint, après une altercation quelle qu’elle soit… Vous pouvez mieux faire !

 

Et cela va être très dure ce que je vais dire mais c’est de votre faute ! Car vous vous infligez cela à vous même ! Et paradoxalement ce n’est pas vraiment de votre faute…

 

Ici je ne parles pas de la raison de la querelle… Car si vous expérimentez ce types d’émotion négative (comme une émotion de colère, de tristesse, de découragement, de stress etc…) c’est sûrement justifié… C’est sûrement pour “de bonnes raisons”…

 

Mais même si la personne avec qui vous vous querellez est la dernière des ****** , même si c’est à cause de votre conjoint qui a parfois des comportements qui vous énervent au plus haut point, même si la personne avec qui vous parliez n’était pas civilisée ou que la situation vous semble totalement injuste, dur… C’est vous qui ressassez cette émotion négative plus que nécessaire !

 

comment arreter d etre stresser

 

Et vous pratiquez surement ce que j’appelle l’auto-flagellation mentale !

 

Gérer ses émotions pour arrêter l’auto-flagellation mentale

 

L’auto-flagellation mentale, c’est tout simplement le fait ne pas savoir gérer parfaitement ses émotions. Si vous savez gérer vos pensées négatives en 90 secondes vous n’êtes pas mauvais mais si vous êtes plutôt aux alentours du quart d’heure, de l’heure, de quelques heures, de la demi-journée ou plus : il y a du boulot !

 

Et si vous faites parti de ce groupe qui ne sait pas vraiment gérer ses émotions ou qui peut s’améliorer, hé bien félicitations, vous êtes sûrement comme la quasi-totalité de la population française, car c’est clairement pas à l’école que l’on vous apprend à mieux gérer vos émotions. Ce n’est absolument pas une compétence que l’on apprend dans notre système éducatif actuel !

 

Donc tout ceux qui pratique l’auto-flagellation mentale, ne vous blâmez pas ! Blâmez votre éducation qui n’est pas complète…

 

Attention ici je ne suis pas là pour critiquer l’éducation nationale : il y a clairement des avantages à notre système éducatif actuel : par exemple nous pouvons tous lire et écrire et cela nous permet d’avoir une certaine cohésion sociale et d’avoir une coordination collective qui permet à notre pays de continuer à tourner mais c’est vrai que l’éducation française a du boulot à faire sur la gestion des émotions !

 

Et pour moi nos enfants à l’école devraient avoir des cours sur le cerveau, comment il fonctionne, comment apprendre à mieux l’utiliser, comment apprendre à apprendre, comment gérer nos émotions efficacement, comment gérer notre système de croyance etc etc…

 

Et c’est pour cela que je fais cet article d’ailleurs c’est pour partager avec vous sur l’importance d’apprendre à gérer ses émotions et pour moi c’est un pilier fondamental du mental d’un individu.

 

En France, on a un coté un peu latin, je m’explique :

 

Culturellement, parler de nos émotions, de ce que l’on ressent cela peut être vu comme une forme de fragilité… Alors apprendre à gérer nos émotions c’était pendant longtemps inconcevable tout du moins en France.

 

Aux Etats Unis cela fait des dizaines et des dizaines d’années qu’ils s’intéressent à la préparation mentale et à l’amélioration d’abord des sportifs, puis des employés, des patron d’entreprises etc etc… Personnellement j’ai trouvé des recherches scientifique qui datent des années 80. Donc non les techniques de préparation mentale c’est tout sauf nouveau mais en France on est parfois un peu lent à la détente…

 

Par ailleurs, Antonio Damasio, neurologue américain d’origine portugaise a été le premier sur la scène académique à faire un parallèle entre émotion et prise de décision…

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Pourquoi faire une diète médiatique ? (Et comment !)

Gérez vos émotions pour devenir plus malin !

 

Nous avons tous l’illusion lorsque nous prenons des décisions que nous sommes rationnels, que nos émotions ne nous influencent pas.

 

Hé bien c’est extrêmement faux !

 

En fait d’un point de vu cognitif, notre cerveau va ressentir une émotion avant d’avoir un état de conscience et de formuler une décision ou même d’adopter un comportement spécifique.

 

Et donc contrôler ses émotions : c’est contrôler sa prise de décision ou son comportement et donc contrôler les résultats que nous obtenons dans notre vie. Et en sachant cela je ne comprend pas pourquoi il y a aussi peu de personnes qui s’intéressent à la gestion des émotions.

 

Parce que apprendre à gérer ses émotions : c’est être malin !

 

gérer ses émotions c'est être malin !

 

C’est apprendre quelque chose qui va nous servir tous les jours et qui va modifier et améliorer notre comportement, nos décisions, nos résultats…

 

Donc pour ce qui est de ce pilier du mental je vous invite dans un premier temps à travailler l’observation de vos émotions… Essayez d’avoir un degré d’analyse plus fin sur vos émotions, de pouvoir les analyser avec du recul, de les nommer, de les comprendre…

 

Sachez également qu’il est possible de changer quasiment à la demande et en quelques secondes d’état émotionnel ! Vous pouvez ainsi passer d’un état de doute à un état mental de conquérant ! Mais petit bémol cela requiert un petit peu d’entrainement… Mais c’est diablement efficace !

 

Merci d’avoir lu cet article.

 

Pensez vous que la règle des 90 secondes soit applicable pour vous ? N’hésitez pas à nous le dire dans les commentaires !

 

Merci de m’avoir lu, je sais que votre temps est précieux !

 

A bientôt !

  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
    1
    Partage

Poster un Commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de