Oui c’ est possible !

Nous savons tous qu’il est important de manger sainement et de façon équilibré. Pourtant nous ne le faisons pas toujours. Dans les pays industrialisés, 1 milliard de personne se retrouvent en excès de poids. Une alimentation saine est une priorité pour réduire l’obésité, mais également les maladies cardiovasculaires, et de nombreux cancers. C’est d’autant plus préoccupant car les français consomment de plus en plus de plats préparés, des plats livrés à domicile et de fast-food. [2]
Il y a plusieurs arguments qui reviennent souvent pour expliquer que l’on ne mange pas assez équilibré :
  • Manger des plats industriels permet de gagner du temps car il suffit juste de les réchauffer. Ça permet de ne pas s’attarder en cuisine et de faire des choses plus intéressantes.
  • La junk food est meilleure (au goût) et est très addictive !
  • Tout le monde ne veut pas manger équilibré et une bonne pizza est parfois plus conviviale qu’une salade d’endives …
  • La nourriture saine coûte trop cher, ça ne vaut pas le coup !
Le prix en effet semble être un des principaux déterminant quand il s’agit de choix alimentaires. Manger équilibré et/ou bio coûte plus cher, mais est-ce vraiment hors de prix ?

Pourquoi manger sainement:

Une mauvaise alimentation a de nombreuses conséquences telles que :
  • Surpoids, obésité ou perte de poids trop importante
  • Des problèmes cardiovasculaires (hypertension, arrêt cardiaque)
  • Des problèmes articulaires
  • Du diabète de type 2
  • Moins d’énergie
  • Une augmentation du risque de dépression
  • Être fréquemment malade ou blessé
  • Détérioration de l’apparence physique (cheveux, rides, dents)
  • Problème intestinaux

Évitez donc cela et tâchez d’être en bonne santé grâce à une bonne alimentation !

Bonne alimentation

C’est beau d’être en bonne santé 🙂 !

Selon les scientifiques d’Harvard, manger sainement couterait 1,10 euros de plus par jour !

Une étude de l’université de Harvard [1] a voulu savoir si les aliments bons pour la santé coutaient plus que des alternatives moins bénéfiques. Ils ont comparé une alimentation de type méditerranéenne riche en fruits, en légumes, en poissons et en fruits à coque (noix, amandes, …) à une alimentation riche en plats industriels, en viande et en céréales raffinés. Pour cela, les chercheurs ont assemblé les résultats de 27 études dont 6 provenaient de pays européens. Ils ont étudié le prix d’aliments sains et moins sains en les rapportant à des portions standards. Les différences de prix entre 6 groupes alimentaires ont été étudié par portion et par personne lors d’un repas.
Comme on pouvait s’y attendre, certains produits sains sont plus chers que les alternatives moins bénéfiques :
  1. Viande/protéine : c’est dans ce groupe que la différence est la plus grande. En moyenne le choix le plus sain coute 0,29$ de plus que la portion de viande la moins saine.
  2. Pour les snacks et sucreries : 0,12$ de plus par portion
  3. Pour les céréales : 0,03$ de plus par portion
  4. Pour les matières grasses et huiles : 0,02$ par portion
En revanche, les portions des produits laitiers, les sodas et les jus coutent aussi cher, qu’ils soient sains ou non.
Finalement, le résultat global montre que le meilleur régime alimentaire coute 1,54$ (soit 1,10 euros) de plus par jour et par personne que le pire régime alimentaire. Cette étude montre bien la différence de prix qu’il existe entre une alimentation saine ou non.

 

Les scientifiques mettent ainsi en évidence qu’une diminution du prix de la nourriture de ce montant est un objectif de santé publique. Pour les personnes en situation précaire, dépenser environ 30 euros de plus par mois et par personne n’est pas facile. En effet, dès que l’on a une famille, la note monte rapidement.

 

Cependant la question se pose : est-ce que je suis prêt à dépenser plus, pour être en meilleure forme au quotidien, préserver mon capital santé et diminuer les risques d’avoir un cancer dans le futur ? Mon choix est fait et j’espère vraiment que vous ferez de même ! Dites vous également qu’investir dans une bonne alimentation vous évitera des dépenses futures (médicaments, opérations médicales, arrêts maladies…).

 

nourriture saine

Manger sainement coûterait jusqu’à trois fois plus cher :

 

Des chercheurs anglais ont collecté le prix de 94 aliments et boissons en Angleterre. Ils les ont ensuite classé dans les catégories “bon” ou “moins bon” pour la santé afin d’étudier la différence de prix entre les produits de ces deux catégories [3]. Pour cela, ils ont rapporté le prix des aliments pour 1000 kcal.

 

Les résultats ont montré que la moyenne du prix de tous les aliments étudiés avait augmenté de 35% entre 2002 à 2012. Cela montre également une vrai hiérarchie des prix. Les fruits et légumes (en vert) déjà plus cher en 2002 deviennent de plus en plus chers. Le prix des boissons riches en matière grasses et en sucre (en violet), de la viande (en marron), des produits laitiers (en bleu) et des féculents (en jaune) montent également mais plus faiblement.

 

mieux manger moins cher

Le prix moyen des différents groupe de nourriture de cette étude [3] .

Lorsque l’on regroupe ces aliments sous les deux catégories : meilleurs pour la santé (more healthy) et moins bons pour la santé (less healthy) la différence de prix est flagrante. La nourriture moins healthy serait trois fois moins chère que la nourriture plus healthy ! En moyenne le prix moyen de 1000 kcal de nourriture moins bonne pour la santé couterait £2,50, quand la nourriture meilleure couterait £7,49:

 

Healthy

Différence de prix entre de la nourriture bonne pour la santé et celle qui est moins bonne [3]

Cette tendance rend l’accessibilité aux produits sains de plus en plus difficile et pourraient renforcer des inégalités sociales.

 

Le bien manger coûterait donc trois fois plus cher pour consommer le même nombre de calorie. Cependant je pense que cette proportion est à relativiser car nous ne consommons pas tous le même nombre de calories. Ainsi des personnes qui font attention à leur alimentation et mangent plus de fruits et de légumes auront tendance à consommer un nombre de calories inférieur chaque jour à une personne qui se nourrirait essentiellement de pizza. De plus si vous voulez manger sainement tout en faisant attention à votre porte monnaie, tout n’est pas perdu ! Il existe en effet plusieurs astuces à connaître pour minimiser vos dépenses …

Quelques conseils pour manger sainement, moins cher:

1) Éviter le gaspillage :

Nous jetterions entre 10 à 20% des aliments que nous achetons. Éviter cela pourrait avoir un impact énormes sur vos dépenses ! Pour cela quelques conseils :
  • Faites attentions aux dates de péremptions et dates d’utilisations optimales de vos produits. La date limite d’utilisation optimale (DLUO) est la date au delà duquel la qualité de votre produit va commencer à se détériorer. Il ne faut pas la confondre avec la date de péremption ou votre produit devient impropre à la consommation. Pour éviter de jeter faites attentions aux dates de péremption de tous vos aliments et particulièrement ceux qui périment rapidement (œufs, produits laitiers, viande, poisson). Dans les faits, il est parfois possible de consommer certains produits rapidement après la date de péremption, mais il faut faire très attention (dans le doute ne le consommez pas ou demandez son avis à votre médecin nutritionniste si vous dépassez régulièrement la date de péremption d’un type de produit).
  • Apprenez à planifier vos repas pour acheter moins et à vous en tenir à votre liste de course. Analysez ce qu’il vous reste et ce que vous jetez chaque semaine et adaptez votre liste de course en conséquence. En gardant votre dernière liste de course, vous pourrez voir combien vous en avez acheté et ainsi diminuer les quantités. Le tout est de réussir à trouver l’équilibre entre trop et trop peu, cela peut sembler évident mais ce n’est pas toujours facile à atteindre !
  • Congelez les aliments périssables que vous n’avez pas prévu de cuisiner dans les prochains jours. La congélation permet de préserver la majorité des qualités nutritionnelles de vos aliments. De plus de nombreux guides sont disponibles sur internet pour vous montrer comment procéder. Attention toutefois à bien respecter les consignes de sécurité pour éviter la multiplication de bactéries dans ces aliments !
  • Apprenez à mieux utiliser vos restes. Certains plats restent parfois un jour ou deux dans le frigo et leurs aspects ne donnent plus du tout envie de les consommer mais ils sont encore propres à être consommé. N’hésitez pas à les faire recuire rapidement en les imbibant d’eau et en rajoutant  des épices ou des condiments. Apprenez à les réutilisez en les incorporant dans des recettes trouvées sur internet ou sur notre site.

2) Utiliser le drive :

Faire sa liste de course sur internet et passer par le drive permet de bien gérer votre liste de course, de n’acheter que l’essentiel et de ne pas se laisser tenter par des produits inutiles en magasin.
Le désavantage de cette méthode est que vous ne pouvez pas choisir vous même vos produits, ce qui est particulièrement problématique pour le choix des produits frais.

3) Manger moins de viande :

Pour augmenter la qualité nutritionnelle de vos repas sans augmenter vos dépenses alimentaires il est recommandé de limiter la consommation de viande à cause de son prix, mais également parce qu’une surconsommation de viande est mauvaise pour la santé.

 

J’espère que vous avez aimé cet article, si c’est le cas n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux !

 

A bientôt 😃

 

Sources :

 

 

Photos :

 

Eating healthy food  (U.S. Air Force photo/Airman 1st Class Grace Lee)
Army Medicine Being Healthy is Beautiful
 Nicholas R. V. Jones et al., The Growing Price Gap between More and Less Healthy Foods: Analysis of a Novel Longitudinal UK Dataset, 2014 . Figure 1. Mean price of foods by Eatwell food group, 2002–2012 et Figure 3. Mean price of foods by Food Standards Agency nutrient profiling score category, 2002–2012
the Italian voice Grocery shopping list
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Your email address will not be published.