Préparation mentale : Les 3 erreurs faites par 75% des sportifs

  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
    2
    Partages

Le mental est un facteur de performance, et pourtant ces 3 erreurs sont très fréquentes… Une prise de conscience est nécessaire…

Voici le Top 3 des erreurs à ne pas faire en préparation mentale :

1) Ne pas faire de préparation mentale

Peut-être la pire de toute, il existe encore beaucoup de personnes ne pratiquant pas de préparation mentale régulièrement ou même avant la compétition.
Certains considèrent que le mental est quelque chose d’inné, lié au caractère, que ce n’est pas si important. On entend parfois des phrases tel que “je verrai bien”, “ça ira” comme si le hasard allait décider pour eux. Un conseil : la victoire n’est pas due à la chance ou au hasard : elle s’arrache par la force et l’endurance de nos fibres musculaires et par notre intellect !
La préparation mentale a un impact indéniable sur la performance. Je traiterai, au cours de cet article, de quelques études sur le sujet pour les plus sceptiques !

Quelques résultats frappants des bienfaits de la préparation mentale :

  • La préparation mentale améliore la performance sportive (et cela même si l’individu ne s’entraine pas physiquement). Ceci a été observé par les chercheurs David Tod, Fiona Iredale et Nicholas Gill au cours de leur recherche : “Psyching-up’ and muscular force production”. Ils ont analysé une amélioration des performances en terme de puissance physique et d’endurance. Ces derniers n’ont cependant pas pu prouvé la cause concrète de cette amélioration de performance : les causes pouvant être multiples[1].
  • Il est également possible de conditionner un sportif en vue d’une performance optimale. La recherche menée par Lonsdale et Tam sur les joueurs de NBA en est la preuve. Ils ont analysés le taux de succès au lancer franc lorsqu’un joueur suit sa routine habituelle avant de tirer. Le taux de succès est alors de 12,34% plus élevé lorsque le joueur suit complètement cette routine[2]. Ainsi il est important pour un sportif d’avoir un rite avant la réalisation de l’effort. Ceci ayant pour objectif de mettre le sportif en condition afin de réaliser sa meilleure performance. (Certaines routines sont parfois amusantes à regarder : comme les tennismen qui tapent sous leurs chaussures avant de servir. Ce geste a pour but d’enlever la terre sous les chaussures afin d’avoir la meilleure adhérence possible. Il est cependant déroutant de voir cela avant chaque service lorsqu’il ne joue pas sur terre-battue. Cela a le mérite de le mettre en condition pour le service.)
  • Pour comprendre pleinement les impacts du mental sur la performance sportive,  nous avons utilisé une méta-analyse. Mais  lors qu’est-ce qu’une méta-analyse ? Il s’agit d’une recherche scientifique qui se base sur un très grand nombre d’autres recherches afin d’avoir une vue d’ensemble sur un phénomène ou comprendre de grandes tendances. L’étude indique que la préparation mentale améliore les performances sportives de manière générale. L’amélioration des performances est cependant plus grande ou fréquente lorsque la performance sportive est liée à la réalisation d’une tâche cognitive. L’impact sur la réalisation d’une épreuve purement motrice ou de force est donc bénéfique mais moindre[3]  

Et pour ceux disant des phrases comme “j’ai bon mental, je ne lâche rien”, la seconde erreur est peut-être la vôtre… (Bien évidement j’espère que non ???? )

2) Faire une mauvaise préparation mentale ou incomplète

Cette erreur est extrêmement courante et pour la résoudre il suffit de se poser une simple question : qu’est ce que le mental ?
Est-ce lié à la motivation ? A une envie ? De gagner ? De ne pas abandonner ? De se dépasser ? D’être combatif ? Ou est-il plus que cela ?
En effet lorsque l’on parle mental, de très nombreux aspects sont à prendre en compte. Certains d’entre eux sont malheureusement oubliés par certains sportifs ou même coach…

 Les aspects d’une bonne préparation mentale sont :

  • Peurs et croyances limitantes du sportif : Certains sportifs se restreignent souvent mentalement. Ils s’imposent une contrainte, une croyance d’échec ou de performances non réalisable. Un bon exemple de croyance limitante se trouve dans  notre tout premier article sur le mental : “Pourquoi améliorer son mental ?” avec Sir Roger Bannister.)
  • Gestion des émotions : Stress, excitation, euphorie, doute, déconcentration, énervement… Toutes ces émotions peuvent empêcher un athlète de réaliser sa meilleure performance, aboutir à de petites ou de grosses erreurs. Malheureusement, ou heureusement (pour ceux qui les maitrisent), ceci peut faire toute la différence ????
  • Améliorer les capacités de concentrations du sportifs : Ceci permet d’aider le sportif à rester concentrer sur ses objectifs, sa stratégie, sa technique, la lecture du jeux de l’adversaire et surtout sur l’instant présent.
  • Ancrer dans le conscient et l’inconscient du sportif les gestes techniques, stratégies et adaptations à réaliser au cours de l’effort. En quelques mots : les meilleures pratiques à réaliser en entrainement comme en compétition.
  • Prise de recul pendant l’effort : Un sportif peut améliorer sa gestion du monologue intérieur, sa capacités d’analyse de sa propre situation et de celles de ses adversaires (niveau physique et technique, points forts, points faibles, comprendre les stratégies mises en œuvre et leurs efficacités). Le but est ici de permettre au sportif d’avoir les idées claires pendant l’effort.
  • Confiance : Une des bases fondamentale de la réussite !
Les erreurs en préparation mentale

3) Faire une préparation mentale inadaptée

Face à ce problème courant il convient de se poser une question. Donc oui ! A vous tous derrière vos écrans posez vous une question extrêmement simple :

De quoi ai-je besoin pour réussir dans mon sport en terme d’épanouissement personnel, de progression et de performance ?

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment garder sa motivation sur le long terme?

Vous pouvez même poser cette question à vos coachs ou d’autres membres de vos clubs (si vous pratiquez en club ???? ) en axant spécifiquement cette question sur le mental ! (Bien évidement cette question est également pertinente en axant sur la techniques, les stratégies à maitriser, la vison du jeux etc…)

Par ailleurs, un regard extérieur est toujours pertinent ! Certaines choses paraissent peut-être évidentes pour ceux ayant du recul sur la performance d’un sportif, mais ce dernier ne l’a peut-être pas encore réalisé.

Le but ici est de comprendre les capacités dont vous avez obligatoirement besoin pour progresser et améliorer vos performances ! En effet, les sports ont tous leurs spécificités. L’entrainement mental d’une personne pratiquant le tir à l’arc, celui d’un tennisman ou celui d’un combattant ne sont pas les même. Certaines bases et composantes sont similaires mais de nombreuses adaptations sont nécessaires afin qu’il soit adapté au sportif, à ses besoins et aux capacités qu’il souhaite développer.

Si cet article t’a plu n’hésite pas à le partager ! Nous t’en serons très reconnaissant ????

A bientôt !

 

Nos sources :

[1] David Tod, Fiona Iredale et Nicholas Gill : Psyching-up’ and muscular force production https://link.springer.com/article/10.2165/00007256-200333010-00004

[2] Lonsdale C, Tam JT : On the temporal and behavioural consistency of pre-performance routines: an intra-individual analysis of elite basketball players’ free throw shooting accuracy (2008) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17943592

[3] Deborah L. Feltz, Daniel M. Landers : The Effects of Mental Practice on Motor Skill Learning and Performance: A Meta-analysis  http://journals.humankinetics.com/doi/abs/10.1123/jsp.5.1.25

 

Nos Photos (Un grand merci aux contributeurs comme d’habitude ????)

Why so sad, Timmy ? de Jol Padgett (CC BY-NC 2.0)

Tony Fein de Keith Allison (CC BY-SA 2.0)

Sad Mac de MGoBlog (CC BY-NC 2.0)


  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
    2
    Partages
  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  

Poster un Commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de