Tout le monde dit qu’on devrait faire plus de sport !

Avec le sport, chacun peut chercher des avantages différents :

A) Physiques :

L’activité physique a énormément d’effets bénéfiques sur votre corps tels qu’une amélioration de la silhouette mais surtout une amélioration des capacités pulmonaires, une augmentation de la masse musculaire et une diminution du risque de nombreuses maladies (cardiovasculaires, diabètes, cancers).

B) Mentaux :

Le sport a aussi un impact sur l’esprit, eh oui ! La sécrétion d’endorphines durant l’activité procure à celui qui la pratique du plaisir et de l’épanouissement. Le fait de se concentrer sur l’effort permet aussi d’oublier les petits tracas du quotidien, une parenthèse dans notre vie courante souvent surchargée et sans répit. Enfin pratiquer une activité physique permet d’ « apprivoiser son corps » (pour reprendre les mots de Michel Poujade, kinésithérapeute militaire, auteur du livre « Conditionnement physique pour le sportif opérationnel »), de mieux le connaitre et ainsi devenir plus agile et plus vif. Enfin, le sport pratiqué en club rend plus social car il oblige à s’ouvrir aux autres, en rencontrant des passionné(e)s comme vous et moi. C’est également en échangeant avec des professeurs que vous aurez les meilleurs conseils. Et puis parfois ça permet même de faire de belles rencontres 😉

Mais dans ce cas comment le pratiquer dans les meilleures conditions possibles ?

OK, on a compris que faire du sport c’est bien. Mais le savoir et pratiquer, est-ce suffisant ? Prenons deux minutes pour y réfléchir… Non ce n’est pas suffisant, en fait la question ne se pose même pas 😉 . Pour atteindre ses objectifs, il est nécessaire d’avoir les ressources et les connaissances nécessaires pour y parvenir.

Autour du sport (que vous pratiquez déjà un ou non), nous allons donc introduire la notion de préparation physique qui comporte plusieurs thèmes vous permettant d’avoir une approche plus complète pour pratiquer vos activités sportives dans de meilleures conditions, que vous soyez amateur ou confirmé, et que ce soit ou non en compétition. Évidemment, la nutrition fait partie intégrante de la préparation physique, qui est évoquée dans la rubrique dédiée à cet effet. Différents thèmes seront donc au cœur de la préparation physique tels que :

  • La prophylaxie (= toutes les mesures, moyens et ressources mis en place dans le but d’empêcher l’apparition et la propagation de maladies et de blessures).
  • L’échauffement (mise en condition spécifique de l’organisme avec entre autres l’augmentation du rythme cardiaque en vue de l’effort à accomplir)
  • Le renforcement musculaire avec notamment les exercices en isométrie (= gainage)
  • Les différents exercices complémentaires permettant une amélioration notable des capacités cardiovasculaires (footing, corde à sauter, Entrainement Fractionné à Haute Intensité)
  • Les différents exercices d’augmentation de la réactivité et de l’agilité
  • La proprioception (capacité à percevoir et à situer son corps dans l’espace).
  • Le retour au calme (étirements et assouplissements ainsi que la notion de retour d’expérience).
  • Nous verrons enfin comment adapter vos programmes d’entrainements en fonction de vos besoins, attentes et objectifs.

 

Il est désormais temps de se mettre au travail, pour obtenir un corps athlétique,  fonctionnel, résistant aux blessures, et répondant à vos attentes en termes de performances sportives.

N’hésitez pas à partager cet article (notamment à vos partenaires d’entrainements toujours blessés mais qui continuent de s’entrainer ;). On connait tous quelqu’un qui utilise des crèmes pour masquer la douleur ou qui prend des compléments pensant qu’il deviendra invincible sur le terrain ou poussera plus à la salle de musculation.) 20 minutes de renforcement musculaire vous serviront surement plus dans votre vie quotidienne et sportive qu’une heure à la salle de sport à pousser des poids sans comprendre pourquoi. Tout dépend de vos objectifs, votre préparation physique d’aujourd’hui conditionne vos résultats de demain !

Cessons de croire que l’excès d’entrainement et de protéines feront de nous des personnes plus fortes. Il est plus que temps de comprendre que la préparation physique s’anticipe, s’apprend et doit être réfléchie, adaptée et optimisée, pour maximiser ses chances de succès.

A très vite 🙂

 

Images :

Sports: Woman boxing and training in the gym de  lookcatalog (CC BY-NC 2.0)

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.